LE MOYEN AGE LA RENAISSANCE LE XVII SIECLE LE XVIII SIECLE LE XIX SIECLE le xx siecle

Chronologie: XVIIe siècle

1600-1610 Les dix dernières années du règne de Henri IV sont caractérisées par un redressement politique et économique. Depuis l’Edit de Nantes (1598), le roi associe dans son gouvernement catholiques et protestants.  Son ministre Sully, un huguenot, rétablit l’ordre dans le trésor royal et entreprend de grands travaux : réparation de routes et de ponts, construction de canaux, aussi bien qu’un renouveau du cadre urbain à Paris.  Les tensions subsistent et les alliances du roi avec les puissances protestantes étrangères suscitent des critiques.  Le 14 mai 1610, il est assassiné par un moine fanatisé, Ravaillac.Son fils n’ayant que huit ans, la régence est confiée à la reine, Marie de Médicis.

1610-1617 Régence de Marie de Médicis.  La politique française devient nettement pro-catholique et pro-espagnole.  La Reine se fait des enemis en offrant des faveurs extravagantes—titres, biens—à son protégé italien Concini.  Les désordres financiers s’acroissent; elle convoque les Etats Généraux (1615-16) sans trouver de solution.  Un jeune évêque, Armand de Richelieu, s’y fait remarquer par son intelligence et son talent oratoire.  Louis XIII, juridiquement majeur depuis 1614, est relégué à une place secondaire par sa mère et Concini.

1617 Louis XIII, âgé de 15 ans, prépare un coup d’état contre Concini.  Les courtisans appuient le jeune roi ; Concini est assassiné ; la foule parisien se jette sur l’Italien et déchire son corps ; Marie de Médicis est exilé à la résidence royale de Blois et placée sous surveillance.

1618-1648 La Guerre de Trente Ans (la France y entre en 1635).

1620-1622 Expédition militaire contre les Protestants. Après 1622, les Protestants ne garderont que deux villes fortifiées, La Rochelle et Montauban.

1624 Louis XIII accepte de faire entrer Richelieu (cardinal depuis 1622) dans son conseil, malgré un certain manque de confiance dans celui qu’il voit comme le confident de sa mère, mais dont il reconnaît la valeur. Le cardinal se dévoue à la cause de la monarchie et travaille sans relâche à réduire la force militaire des protestants et à mettre au pas la grande noblesse. Lire «Naissance et apogée de l’absolutisme » (BNF).

1626 Fondation de comptoirs coloniaux au Sénégal et en Guyane

1627-1628 Siège de La Rochelle. Après la défaite de l’armée protestante du duc de Rohan en 1629, le places de sureté protestantes sont supprimées, cependant que toutes les garanties religieuses, civiles et juridiques de l’Edit de Nantes sont maintenues.

1630 La "Journée des dupes":  Richelieu triomphe de Marie de Médicis et le roi lui donne son entière confiance.

1634 Première réunion de l’Académie française.

1637 Descartes, Discours de la méthode.Corneille, Le Cid.

1642 Mort de Richelieu

1643 Mort de Louis XIII. Son fils n’ayant guère cinq ans, sa mère, Anne d’Autriche devient Régente, avec le cardinal Jules Mazarin comme premier ministre.

1648-1653 La Fronde. C’est ainsi qu’on nomme une série d’insurrections contre le pouvoir monarchique : d’abord de la part des magistrats (« Fronde parlementaire »), ensuite des grands nobles (« la Fronde des princes » ) et une dernière phase menée par le prince de Condé, grand chef militaire et proche parent du roi. La révolte des parlementaires et des grands est accompagné de soulevements populaires parisiens : dans la nuit du 5 au 6 janvier 1649 la reine, ses fils et Mazarin quittent secrètement Paris. Toute sa vie, Louis XIV se méfiera de la foule et du parlement.

1653 Condamnation du jansénisme par le pape (Bulle Unigenitus).

1660 Molière, Les Précieuses ridicules

1661 Mort de Mazarin et début du règne personnel de Louis XIV. Renforcée par l’œuvre de Richelieu et de Mazarin, la France parvient à exercer sur l’Europe de la seconde moitié du XVIIe siècle une évidente prépondérance. Le long règne de Louis XIV est caractérisé par une recherche passionnée de gloire et de grandeur qui pousse le roi à multiplier les interventions militaires, à construire Versailles, à renforcer avec l’aide de ministres dévoués la mainmise sur la société. De telles actions, poursuivies dans une conjoncture économique morose, exigent de la population un effort humain et fiscal sans précédent. Après les premières années du règne (1661-1685), où tout semble réussir au roi, vient le temps des épreuves, des guerres difficiles, des crises de subsistance, de murmures de l’opinion (1685-1715).

1666 Fondation de l’Académie des sciences

1678 Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves.

1680 Fondation de la Comédie française

1681 Annexation de Strasbourg

1682 Mort de Jean-Baptiste Colbert, Contrôleur général des finances et architecte de la politique économique française mercantiliste sous Louis XIV. Début de l’influence de Madame de Maintenon, dernière maîtresse du roi qu’il épousera secrètement (probablement en 1683).

1685 Révocation de l’Edit de Nantes ; le catholicisme reste la seule religion reconnue en France. Bravant une interdiction de quitter le royaume, entre 170 000 et 200 000 huguenots, parmi les plus riches, réussissent à s’expatrier. La perte pour l’économie et la culture française est considérable.

P.S. locale : après un séjour en Angleterre, un groupe de huguenots émigre en Virginie en 1700 ; ils s’établissent près de la ville de Richmond. Pour en savoir plus, voir le site de la Huguenot Society.

(Chronologie établie avec l'aide de Daniel Rivière, Histoire de la France (Paris : Hachette, 1986), pp.169-217.)

La Francophonie

Surtout dans la deuxième moitié du siècle, la politique mercantiliste de Colbert encourage l'expansion commerciale étrangère et la fondation de comptoirs (installations commerciales) en Afrique et dans le Nouveau Monde.  C'est le début de l'expansion coloniale.

Québec

1607 ?: Samuel Argall, capitaine anglais à la nouvelle colonie à Jamestown en Virginie, repousse une tentative française de s'installer dans la région.

1608 : Samuel de Champlain (1580-1635) fonde l'Habitation de Québec. Il avait participé aux études détaillées du système hydrographique des Grands Lacs. Il publie en 1632 Les Voyages de la Nouvelle-France.

1611 : Les Jésuites s'installent en Acadie avec l'aide de Marie de Médicis, veuve de Henri IV. Ils écrivent beaucoup sur l'histoire canadienne dans leurs reports annuels intitulés Relations qui restent jusqu'à ce jour la meilleure source de l'histoire coloniale française.

Figures : Écrivains de l'époque de la Nouvelle France. Samuel Champlain (1580-1635) ; Gabriel Sagard ; Jean de Brébeuf (1593-1649) ; Marie Morin (1649-1730) ; Louis-Armand de Lom d'Arce (1666-1715) ; François Xavier de Charlevoix (1682-1761).

Afrique

Lire L'Afrique avant 1800 (BNF)

Pour aller plus loin (facultatif):  Dans cette fiche BNF,vous trouverez des liens qui vous donneront accès à des mappemondes anciennes aussi bien que des récits de voyageurs.


Contact: Julie Hayes for content on this page.
Last Modified: October 27, 2003 4:22 PM
Contributors: Julie C. Hayes, Kapanga Kasongo, Nancy Bradley-Cromey, Katrina Perry, Françoise Ravaux-Kirkpatrick, Andrew Ross
Website Design: Elizabeth Miles, Suzanne McGinnis, Michael Redwine
© 2002 - 04 Department of Modern Languages & Literatures, University of Richmond
Site questions and Disclaimer